CYCLES ET CURSUS EN MUSIQUE

La plupart des cursus musicaux sont fondés sur le principe de la globalité de la formation. Du 1er cycle au cycle spécialisé, cette formation comprend donc, chaque année :
- une ou deux dominantes 1 (choisies parmi les disciplines instrumentales ou vocales)
- une pratique collective
- un cours de formation musicale (ou de culture musicale à partir du 3e cycle).
Le 2e cycle, le 3e cycle (formation des amateurs) et le cycle spécialisé sont diplômants.
Il est toutefois possible de choisir d’autres parcours de formation, de préférence centrés sur les pratiques et enseignements collectifs. Ces parcours sur projet doivent être validés par l’équipe pédagogique et le Directeur. Ils ne donnent pas lieu à un diplôme reconnu par la Direction de la Musique, de la Danse, des Théâtres et des Spectacles, mais une attestation peut être délivrée. L’intégration ou la réintégration dans un cycle à l’issue d’un tel parcours sont possibles si les conditions le permettent. Dans certains cas, les élèves peuvent être admis à poursuivre hors-cursus pour une durée limitée (1an renouvelable une fois).
Une dispense d’un des enseignements peut être accordée à titre exceptionnel pour une durée d’une année non renouvelable, après un examen de la recevabilité de la demande par le Directeur et l’équipe pédagogique. Aucune dispense ou interruption ne peut donner lieu à un remboursement.
En dominante musicale, les pratiques collectives vocales ou instrumentales sont obligatoires chaque année dans chaque cycle (chorales, orchestres et ensembles instrumentaux, musique de chambre et ateliers). L’assiduité à l’un de ces ensembles et la participation aux prestations données en public sont nécessaires pour valider l’année du cycle. Les élèves doivent se produire plusieurs fois par an, seuls et en ensemble.
N.B. : il n’est pas rare qu’un élève soit dans deux cycles différents en instrument d’une part et en formation musicale d’autre part, ces disciplines n’évoluant pas nécessairement au même rythme. Un cycle est achevé (et sanctionné par un diplôme) seulement lorsque toutes les disciplines qui le composent ont été validées

1 : la poursuite de deux dominantes instrumentales, en particulier en premier cycle, suppose une aptitude à soutenir le rythme de travail demandé. En cas de difficulté à pratiquer deux instruments, l’équipe pédagogique pourra demander à l’élève de n’en choisir qu’un seul. 

 

bienvenue

Encourager la curiosité et l’expérimentation artistiques, accompagner les jeunes dans leur apprentissage et les former, leur donner le goût de la discipline et promouvoir les arts à travers la création : tels sont les objectifs que se fixe le conservatoire Claude-Debussy, avec une motivation sans cesse renouvelée et à travers des projets et partenariats qui s’étoffent d’année en année.
Musique, danse, chant ou théâtre, ce sont près de quarante disciplines artistiques enseignées aux 800 élèves de tous âges et de tous niveaux qui poursuivent à travers cette formation des objectifs aussi variés que le simple plaisir d’une pratique éclairée ou le souhait d’intégrer une formation professionnelle de renom. L’année passée, nous avons eu la satisfaction de voir un élève de la classe d’écriture musicale admis au Conservatoire de Paris et une autre élève issue du cursus CHAM entrer à la Maîtrise de Radio France.
Cette saison dernière a également vu naître une nouvelle classe de basson et des ateliers de découverte instrumentale permettant aux plus jeunes de se prendre de passion pour des instruments injustement méconnus. Bien ancré sur le territoire saint-germanois, le Conservatoire développe également des partenariats avec La CLEF à travers des concerts de jazz ou des prestations mêlant groupes de rock et orchestre, ou encore avec le choeur Plein-Chant. Le Conservatoire aime aussi créer des passerelles avec le théâtre ou la littérature à travers des collaborations thématiques avec le théâtre Alexandre-Dumas et la médiathèque.
L’année à venir s’annonce une fois encore riche de nouveautés et de projets : création d’un nouvel ensemble d’instruments à vent, journée autour du saxophone
fin novembre, participation aux rencontres chorégraphiques, concert symphonique au théâtre en juin.
Nul doute que cette année nos élèves pourront à nouveau compter sur la présence attentive et enthousiaste des quelque 6 000 spectateurs captés au gré des représentations de la saison dernière !

Emmanuel Lamy
Maire de Saint-Germain-en-Laye

Arnaud Péricard
Maire-adjoint chargé de la Culture

 

GUIDE

Accès direct

CHAM-CHAD

Juillet - 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
24 25 26 27 28 29
30 31